Assurance santé des Suisses au Portugal

Quelle solution complémentaire santé pour les Suisses du Portugal ?

Grâce aux accords avec les pays de l’Union européenne (UE) et de l’Association européenne de libre-échange (AELE), il suffit de déclarer au Portugal votre séjour muni d’une simple pièce d’identité. 

Mais après ? Quelle solution santé mettre en place ? Le fait que depuis 2013 les nouveaux résidents au Portugal percevant des retraites de source étrangère soient exonérés d’impôts sur leurs pensions privées durant dix ans, n'est pas pour rien dans l'afflux massif de retraités au Portugal (Notez qu'il faut y vivre au minimum 183  jours par an). Ajoutez à cela l'exonération des droits de succession sur les biens situés au Portugal, un climat idéal, des paysages variés, une gastronomie riche et des infrastructures de santé de qualité et le tableau deviendrait presque idéal...

Quelles sont les principales démarches pour les ressortissants Suisses arrivant au Portugal matière d'assurance complémentaire santé ?

Si vous devenez résident portugais afin de bénéficier des avantages fiscaux mentionnés ci-dessus, votre assurance maladie suisse (LAMal) ne couvrira plus vos traitements en Suisse (Les seuls pays donnant la possibilité à leurs résidents assurés en Suisse d’accéder aux traitements en Suisse sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, les Pays-Bas et la France).

Les ressortissants Suisses arrivant au Portugal disposent de trois mois après leur arrivée s'ils souhaitent demander l'exemption de l’obligation d’assurance en Suisse (valable pour les rentiers AVS et AI); (Modèle de courrier ci-dessous). Préalablement vous devez vous inscrire à la sécurité sociale portugaise (SNS: Service National de Santé).

Au Portugal, vous avez la possibilité de vous faire exempter de l’obligation d’assurance en Suisse à condition que vous vous affiliez au système d’assurance-maladie Portugais (droit d’option en matière d’assurance). Les membres de votre famille sans activité rémunérée ne sont pas soumis à l’obligation de s’assurer pour les soins en Suisse mais pourront s’assurer au Portugal.

La carte européenne d'assurance maladie (CEAM) ne fonctionnent quant à elles QUE pour les séjours dits touristiques. Dès lors que vous devenez résident cette carte n'est plus valable.

Quelle complémentaire santé avec la Sécurité sociale portugaise (SNS) ?

Une fois inscrit à la SNS, vous aurez accès aux soins dans le secteur public. Le coût est minime (le ticket modérateur restant à votre charge), mais les délais d'attente peuvent être importants selon les besoins médicaux.

Beaucoup d'expatriés (mais aussi de portugais) se tournent donc vers le secteur privé qui dispose d'excellentes infrastructures, d'hôpitaux, de cliniques, de spécialistes... mais pour lequel la sécurité sociale portugaise n'intervient pas. En d'autres termes, vos dépenses dans le secteur privé ne seront pas remboursées par la sécurité sociale portugaise. Dans ce contexte, il est préférable de souscrire une assurance privée qui couvrira tout ou partie des frais médicaux dans le privé selon l'option retenue.

Les ressortissants Suisses ont trois principales options en matière de complémentaire santé au Portugal:

  • OPTION BASIQUE: Soit ils souscrivent pour une carte de santé (Cartão de Saúde) qui est une carte de réduction. Cette carte de réduction permet d'obtenir des discounts pour les consultations (de l'ordre de 30, 40 ou 50%) dans les trois principaux réseaux médicaux privés au Portugal: Medis, Advancecare et Medicare. Attention cette carte de santé n'est pas une complémentaire santé, c'est simplement un moyen de faire baisser la note dans le privé pour les visites chez le médecin. La partie non remisée restera à votre charge, et les médicaments ne sont pas remboursés. Mais vous obtiendrez le plus souvent jusqu'à 50% de réduction chez votre médecin généraliste par exemple...
  • OPTION MEDIUM: Jusqu'à 59 ans (ou 64 ans, selon les compagnies), vous pouvez aussi souscrire une complémentaire santé "classique", se rapprochant des mutuelles privées Suisses. Au delà de cet âge, la plupart des mutuelles portugaises refusent l'adhésion. Il existe cependant quelques solutions complémentaires santé portugaises pouvant aller jusqu'aux 74 ans. Ces contrats ne fonctionnent qu'au Portugal (généralement), et couvrent les consultations, les hospitalisations, les soins dentaires, les prothèses sur des capitaux variant selon l'âge et le tarif choisi. 
  • OPTION PREMIUM: Il s'agit d'un contrat complémentaire santé au 1er euro avec lequel vous pouvez même vous passer de sécurité sociale Suisse, portugaise, ou autre... Le principe de ces contrats est de couvrir vos frais de santé au 1er euro dépensés avec ou sans régime de base. Idéal pour les globe-trotters, et pour couvrir vos aller-retours entre le Portugal et la Suisse, mais plus cher que les deux options précédentes. 

Dans tous le cas, un des facteurs déterminants dans votre stratégie de santé au Portugal, au delà du prix, c'est l'âge à l'adhésion. Plus la personne est âgée et moins nous aurons d'option dans la conception de votre solution personnalisée, car beaucoup de compagnies ne pourront pas répondre au delà d'un certain âge...

En tant que courtiers, nous avons accès à de nombreuses offres portugaises et internationales pour vous aider et nous vous conseillons d'anticiper le plus tôt possible votre dispositif santé au Portugal, quitte à nous interroger avant de partir depuis la Suisse pour pouvoir budgéter ces dépenses.

Demandez-nous un devis ICI en précisant dans les observations votre situation par rapport au régime en Suisse.

 

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir